JFK

L'assassinat les questions

Sujet: JFK, "Cold Warrior"....?

Créé le: Friday, October 26, 2007 - 05:41 PM

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc


L'un des arguments avancés par les Lone Nuttists pour écarter la thèse d'un complot interne (émanant, au sens large, des cercles de pouvoir US) est que la politique de JFK s'inscrivait dans le corpus global de la politique US et que donc son élimination n'avait pas de justification.

Un certain nombre d'ouvrages prétendent illustrer cette thèse, qui a l'immense avantage de permettre d'occulter les conséquences de cet assassinat, et autorise la conclusion (intellectuellement confortable pour certains...) qu'in fine, l'assassinat de JFk n'a d'un point de vue historique (au sens propre..) que peu d'importance.

La "libération" de documents autrefois top secrets permet pourtant d'anéantir cette thèse: ils montrent JFK en opposition quasi systématique avec ses conseillers militaires, et parfois l'ensemble de son cabinet, sur les questions d'interventions militaires ou d'usage de la force comme instrument de la politique étrangère US (Cuba, Viet Nam, Laos, Berlin, essais nucléaires, etc..).

Il s'agit là de divergences fondamentales, et qui peuvent tout à fait aboutir, dans un contexte suffisament "chaud" (comme celui de la Guerre..Froide) à des actions extrêmes, comme l'élimination d'un Président considéré comme une menace à la sécurité de l'Etat

Au delà des ouvrages traitant stricto sensu de l'assassinat, je pense qu'il est essentiel de conforter sa documentation personnelle par la lecture d'ouvrages, certes moins sensationnels, mais tout aussi important pour une bonne compréhension des enjeux politiques de l'époque....

Les supporters éventuels de la thèse "JFK Cold Warrior" sont donc invités à présenter leurs arguments, pour un amical débat... ;-)