JFK

L'assassinat les questions

Sujet: La pause repas au TSBD le 22/11/63

Créé le: Sunday, January 04, 2015 - 05:17 PM

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Sujet initié par Jérôme Bagot le 30/04/2014:

Les évènements de la fin de matinée du 2/11 sont simples limpides pour la Warren qui trouve une explication logique aux moindres faits et gestes de LHO mais cette chronologie est loin d'être aussi limpide lorsque l'on s'y plonge avec impartialité ou plutôt avec un esprit curieux.
Durant une longue période, je me suis creusé la tête pour découvrir comment et à quel moment LHO avait apporté l'arme au 5ème étage, comment Bonnie Ray William avait pu ne pas le voir ou l'entendre à quelques mètres de lui, comment Oswald avait pu ne pas être vu en redescendant après les tirs alors que plusieurs collègues se trouvaient dans ce même escalier. En réalité, s'il on considère LHO comme le coupable où l'un des coupables, il faut admettre qu'il a franchi ces obstacles.
Comme le sous titre d'une série de ma jeunesse '' la vérité est ailleurs'' . Tout d'abord, il faut se demander s'il a pu réaliser l'ensemble de ces ''défis'' seul ou s'il a bénéficié d'une aide. Il faut aussi prendre en compte des moments clés, des faits troublants voir illogiques.
Pour lancer le débat j'en prendrai 4
- LHO a réussi sans que nul le remarque à conduire son arme au 5ème étage à aménager un nid de tireur. Sans compter la réflexion préalable pour choisir lle lieu du tir. Il a préparé avec minutie l'attentat et curieusement n'a rien prévu pour la suite laissant même des preuves accablantes pour l'inculper?
-Lors des tirs LHO selon la Warren était seul le dos tourné à l'accès du 5ème étage, vunérable sans protection a t il pu prendre le risque d'être à tout moment repéré voir neutralisé?
- 45 à 50 min avant l'attentat des collègues l'ont remarqué devant un téléphone, avait il pris contact avec un tiers à ce moment là ?
- Au sortir du TSBD, LHO prend un bus puis face au bouchon le quitte, demande une ticket et se rend à une gare routière pour prendre un taxi. Pourquoi demander un ticket de liaison et prendre un taxi et ne pas prendre un car pour quitter le ville au plus vite voir partir au mexique ?
Voilà des questions pour lesquelles il me serait agréable d'avoir vos avis
Bonnes vacances, bon pont ou bon travail.

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Sunday, January 04, 2015 - 05:17 PM
Réponse de Christine à Jérôme Bagot le 14/05/2014:

Je partage vos observations, les événements du TSBD liés à Oswald n'ont aucune logique et pourraient même prouver son innocence dans l'assassinat de JFK.
Concernant le fait que le tireur ait pu passer inaperçu, le TSBD est un bâtiment vraiment très grand. Je ne sais pas combien d'employés étaient présent le 22 novembre 1963, mais en tenant compte du fait que la majorité des gens devaient guetter le passage du président, il me semble qu'il a été relativement facile pour le tireur (qui selon moi n'était pas Oswald) d'opérer "tranquillement" depuis le "sniper nest".