JFK

L'assassinat les questions

Sujet: liaisons dangereuses ou LHO, Tippit et Ruby étaient ils en rapport?

Créé le: Sunday, September 11, 2011 - 04:07 PM

jerome.bagot
Date d'inscription: Nov 24, 2010
Dernière visiteAug 02, 2019
Messages: 82
Rang: assidu

Dans mon adhésion à la théorie d'un complot limité à des intervenants locaux, je me pose encore la question de savoir qui en étaient les membres ?
Des pro ou anti castristes, des mafieux, un mélange des deux, des extrémistes de droite en cheville avec les personnages précédemment cités ? Pour moi qui exclu un complot d'état, la clé de l'affaire se trouve dans ces liaisons dangereuses fatales à JFK.
Le cas LHO/Tippit s'avère typique de la difficulté à établir des liens entre les acteurs de cette affaire. l'anedocte du fast food, le comportement ''amical'' de Tippit en interpellant LHO, la fréquentation de lieux et de personnes connus des deux protagonistes, tout semble plaider pour l'existence de liens entre eux mais voilà, nous n'avons pas de certitude, de faits réels et concrets
Alors, nous devons nous fonder sur une intime conviction, un feeling acquis en étudiant le dossier. Une fois ce postulat établi, nous devons définir les liens qui les relient. Simple connaissance d'un individu nommé LHO par un policier de quartier, liens amicaux, membres associés d'un complot où LHO est le pigeon ou le tueur à exfiltrer ?
Pour y répondre Ruby s'avère un ''liant'' crédible grâce à son bar, ses relations avec la mafia, la police de Dallas, ses multiples contacts en ville.
Jack a t il présenté LHO a Tippit ? pour quel motif, dans quel but et occasion ? Si Ruby et LHO avaient des motifs légitimes ou pas à l'encontre de JFK, quels étaient ceux de Tippit ? Cette question est pour moi sans réponse mais j'avoue ne pas bien connaître l'histoire de ce policier.
Prenons l'hypothèse d'un complot incluant les 3 hommes et des tiers quel est le dénominateur commun entre un activiste marxiste pro castriste, un mafieux lié plus ou moins à des anti-castriste, un policier à la carrière exemplaire et d'autres individus ? Si des liens d'amitiés peuvent naître entre des individus ayant des ''sytles'' de vie différents voire opposés, les voir s'unir dans un complot me semble plus improbable.
Bien sûr LHO peut être une taupe, un pigiste de la CIA, un fou apte à embrasser n'importe quelle cause pour devenir célèbre, Tippit un extrémiste de droite désireux de faire payer à JFK sa politique envers les minorités raciales et Ruby un mafieux chargé de faire éliminer le président mais là aussi où sont les preuves ?
Déjà nous avons un complot liant la mafia, la police de Dallas à un échellon plus ou moins important, un LHO taupe castriste subventionné par la CIA ( et ce depuis des années car nous devons admettre que son passage en Russie, tout comme ses écrits et sa vie en générale étaient déjà une couverture) et un nombre x ou y de comparses: beaucoup de monde de fuite possible !!!. A moins que LHO est réussi à infiltrer un groupe anti castriste pour en éliminant JFK conduire le gouvernement US à rejeter une fois pour toute le parti d'aider à l'invasion de Cuba mais alors LHO aurait été le traite et non le pigeon !!!
Malgré tout ces incertitudes, je crois aujourd"hui à l'existence d'une liaison entre les 3 hommes
Je serai heureux de connâitre votre avis, vos thèses

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Sunday, September 11, 2011 - 04:07 PM
L'épisode du Dobbs House et la façon dont Tippit interpelle Oswald (d'après le principal témoin à charge Helen Markham) indique clairement que Tippit ne prend pas de précautions particulières. En tout cas pas en rapport avec celles que l'on prend quand on interpelle un individu semblant correspondre au signalement de l'assassin du Président.
Pour moi, Tippit connaissait Oswald, tout au moins de vue. Partant de là, il a du supposer qu'Oswald ne se méfierait pas particulièrement de lui. Le début de la conversation entre les deux hommes est qualifié de cordial par Helen Markham elle même. A mon avis, la tension brutale entre les deux hommes qui pousse Oswald à commettre l'irréparable, est dans le contenu de la conversation. Oswald doit sentir qu'il est lâché et perd le sang-froid qu'il affichait quelques minutes auparavant face à Marrion Baker au moment où ce dernier l'interpellait au TSBD, peu après l'attentat.
Le rôle de Tippit est pour le moins difficile à cerner. Son comportement dans les minutes qui ont précédé sa mort laisse perplexe, comme le montre l'article de Bill DRENAS :"Car #10 where are you?"
Ma conviction est que Tippit était probablement chargé d'interpeller Oswald et de le supprimer, en donnant l'apparence de la légitime défense pour expliquer l'utilisation de son arme de service. Malheureusement pour lui, Oswald a été plus rapide que lui.
C'est la thèse que je développe dans mes 2 ouvrages.