JFK

L'assassinat les questions

Sujet: LHO/ODIO ou la théorie du complot restreint

Créé le: Sunday, September 04, 2011 - 09:46 AM

jerome.bagot
Date d'inscription: Nov 24, 2010
Dernière visiteAug 02, 2019
Messages: 82
Rang: assidu

Comme une majorité des gens j'étais au début de mon intérêt pour le sujet un farouche partisan de la thèse du complot puis au fil du temps,avec une meilleure connaissance de l'affaire, la possibilité de voir en LHO tel l'unique tireur s'est imposée ou du moins est devenue pour moi la thèse la plus probable.
Je dis tireur mais cela n'implique pas que LHO soit la seule personne impliquée car trop d'éléments de conïcidences d'enchainements d'évènements rentrent en jeu pour incrimier un seul homme avec une probabilité élevée.
Alors, où est la vérité dans un complot à grande ampleur, impliquant des dizaines d'agents du gouvernements, de la mafia ? Pour moi, ce n'est pas crédible du point de vue de l'éthologie humaine mais aussi à la simple étude des faits. Un complot mis en oeuvre par un groupe d'homme plutôt réduit dont LHO est devenu le dindon de la farce. Un peu à la manière à l'image de l'assassinat de Darlan, où ''un pauvre jeune idéaliste'' tire la paille de l'exécuteur des hautes oeuvres. On lui promet d'être soutenu, d'être accompagné puis le jour J, le voilà seul face à son destin
LHO était sans doute au six floor du Texas School Book Depository mais il se croyait être l'élément principal d'un coup d'éclat alors qu'en réalité il n'était qu'un pion, un fusible destiné à protéger ceux qui pour X ou Y raisons l'avaient poussé à tuer JFK. Tel un exécutant d'un réseau de résistance, il n'était relié à rien, ne connaissait que le pseudo de ses contacts, ne pouvait en cas de capture rien prouver, trahir personne ou du moins pas dans l'immédiat.
Dans ce cas l'affiaire Odio est elle un postulat crédible ? J'avoue être perplexe du fait même de l'engagnement politique de LHO , de son passé, de ses écrits d'un marxisme certes enfantin mais opposés aux anti-castristes. Agent double, pigiste de la CIA, taupe castriste (ou se croyant comme tel), du moins dans ce contexte, ça ne colle pas. Sans compter un montage fort complexe, des conjectures trop hardies, le témoignage des soeurs Odio entachés par un problème de date, la crédibilité douteuse d'une des témoins, cela fait beaucoup. Souvent la vérité se trouve dans la simplicité ou alors LHO était à la fois un merveilleux comédien et psychopathe capable d'embrasser n'importe quelle cause pour tuer JFK ou un personnage célèbre. Après tout pourquoi pas mais il faudrait des éléments de preuve.
Pour moi s'il y a complot, il est devenu brutalement concret ou réalisable au moment de la publication du déplacement de JFK à Dallas. Certes, avant LHO et les ''conjurés'' devaient envisager de tuer JFK mais un peu à l'image d'un complot de salon des paroles sans acte, sans plan construit. La publication de l'itinéraire a été de détonateur et a désigné, telle une évidence, LHO comme exécuteur.
J'imagine les conjurés rassemblés le soir autour d'un verre, ils refont le monde, tuent sur le papier et enfin arrive l'opportunité de donner une réalité à leur ''rêves'' ... Sont ils capables de passé des paroles aux actes, LHO sans aucun doute, les autres suivront ou plutôt l'utiliseront ils ?
Quoiqu'il en soit LHO est le plus exalté, peut être aussi le plus influençable. Lui même ou le chef du groupe le désigne comme l'exécuteur. Ancien marines, il posséde un fusil et les capacités technique et psychques pour effectuer la mission. Si le complot est réduit, il est sans doute grâce à ces compétences le logique élu. Les autres doivent pousser un soupir de soulagement
Après, il faut mettre en place un plan d'action, protéger le tueur, l'exfiltrer, le mettre au vert ou du moins lui construire un alibi. Et tout cela dans le laps de tempscompris entre la publication du trajet présidentiel et le matin du tir.... Le temps est si court pour tout organiser mais on promet tout cela à LHO et il le croit ou veut le croire, trop heureux de mener une ''action historique'.
Son attitude après l'assassinat laisse supposer cette hypothèse, il semble attendre, chercher puis panique avec le sentiment d'être livré à lui même voire menacer de mort.
Alors, il est vraiment le pigeon, le dit mais n'ose pas encore parler avant de voir un avocat. D'ailleurs mettre en cause qui avec quelles preuves? il est un pion et tout l'accuse son arme, son emploi, le meurtre de Tippit, son passé.
Je sais, impossible de prouver quoi que ce soit de ma théorie mais elle me parait à même d'être en mesure d'expliquer le comportement de LHO juste avant et après le meutre, la clé de l'énigme me semble là.

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Sunday, September 04, 2011 - 09:46 AM
Très bonne théorie, mais on dirait encore du déjà vu, dans d'autres sites !!!

Il faudrait que ta théorie tu l'as prouve sans aucune parole gratuite !!!

Je viens souvent sur se forum et j'ai vu tes propos sur l'affaire Kennedy s'est pas mal !!!