JFK

L'assassinat les questions

Sujet: Le Document Nothwoods, Pierre de Rosette de Dallas?...

Créé le: Thursday, January 24, 2008 - 01:54 PM

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

...bref rappel: Nothwoods est le nom d'un document remis par le JCS à kennedy (qui le refusa) en 1962, proposant une série de provocations violentes et d'attentats contre des intérêts civils, militaires ou des représentants de l'administration US, de façon à légitimer une intervention militaire contre Cuba, le plan consistant à faire porter la responsabilité de ces actions à Castro ou ses supporters.

Dès la publication de ce document (Bramford, en 1998 je crois) j'ai été frappé par le fait que Dallas, et les évènements qui ont suivis, correspondent exactement à ce scénario...

De même, "l'attentat" contre Walker s'incrit lui aussi totalement dans ce schéma: Northwood proposait également des "attentats" ratés contre des personnalités....

Northwoods confirme aussi, pour ceux qui en douteraient encore, que l'assassinat délibéré de citoyens américains afin d'avancer leurs objectifs étaient apparemment considéré comme une stratégie valable pour le haut commandement militaire US....

L'hypothèse que Dallas soit le résultat d'un détournement du Plan Northwoods par un tout petit groupe au sein de la CIA est l'hypothèse qui, aujourd'hui, me paraît la plus probable...

J'ai notamment toujours été intrigué par les témoignages semblant indiquer qu'une opération parrallèle était en cours sur Dealey Plaza au moment de la fusillade.

Cette ligne de réflexion, intéressante à mon avis, oblige notamment à s'interroger in fine sur le rôle de E H Hunt....

manipulateur ou...manipulé?...





modifié par : christian, 25 Jl 2007 - 22:48

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Thursday, July 26, 2007 - 05:54 PM
Quote
...bref rappel: Nothwoods est le nom d'un document remis par le JCS à kennedy (qui le refusa) en 1962, proposant une série de provocations violentes et d'attentats contre des intérêts civils, militaires ou des représentants de l'administration US, de façon à légitimer une intervention militaire contre Cuba, le plan consistant à faire porter la responsabilité de ces actions à Castro ou ses supporters.

En complément au post de Christian, il est possible de lire ici, au format PDF, l’intégralité du
Quote
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Thursday, July 26, 2007 - 10:25 PM
...je vais poster dans le fil "scenarii" une proposition de reconstruction de l'attentat à partir de l'hypothèse Nortwoods....

S'agissant des points que tu soulèves:

*Nortwoods détaille une opération de type "false flag" (opération dont la responsabilité est destinée à être attribué à l'ennemi) visant Cuba

*les modalités d'exécution de ce plan prévoient des attentats, ainsi que de faux attentats (ratant leur cible), contre des personnalités US, de façon à provoquer un appel populaire irrésistible en faveur d'une intervention militaire US à Cuba

*c'est exactement ce qui a failli se passer après Dallas: seul la création immédiate de la WC, et la diffusion très rapides (par le biais de fuites organisées par le FBI notamment...) de ses conclusions faisant de LHO le seul coupable, légèrement déséquilibré par ailleurs, a pu empêcher cet engrenage.

On connait aujourd'hui les détails de l'opération de désinformation qui a suivi, et dont toutes les allégations ont été réfutées. Dans certains cas, la preuve manifeste de faux témoignages a été établie. Ce type de campagne de désinformation est explicitement décrit dans Northwoods....

De même, l'épisode de Mexico City est aujourd'hui fortement contesté(euphémisme...),dans sa version officielle .....

C'est pourtant l'élément clef qui, nous dit-on aujourd'hui, a poussé LBJ à organiser le cover up, pour sauver la paix dans le monde en quelque sorte....

Très clairement, il y a eu après Dallas une volonté délibérée d'impliquer Cuba dans l'assassinat de JFK.

Simple effet d'aubaine? Coincidence?

Ou simplement le déroulement d'un plan destiné, comme Northwoods, à provoquer une intervention militaire à Cuba?

*les plans de subversion ont bien entendu des points communs. Cependant, Northwoods concerne spécifiquement Cuba., en 1962....

*que LHo ait été un agent des Services US ne fait pour moi plus aucun doute

*les différents éléments disponibles sur l'affaire Walker sont, me semble-t-il, mieux compréhensibles si l'on se place dans l'hyptothèse où LHo participe, de son plein gré, à un faux attentat contre Walker....

*c'est une question pour le bac de philo: un manipulé qui se sait être manipulé est-il un manipulé ou un manipulateur? ;-)





modifié par : christian, 26 Jl 2007 - 23:58
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Thursday, July 26, 2007 - 11:47 PM
...tout compte fait, je vais poster ma proposition de scenario ci-dessous:

*1962: le JCS p^ropose à JFK le plan Northwoods, destiné à provoquer une intervention militaire US "légitime" contre Cuba, grâce à des attentats visant des intérrêts militaires et civils (y compris des "personnalités"...) US.

Kennedy refuse ce plan.

Tout en maintenant une réthorique de fermeté (les élections sont proches, et les principales critiques contre JFK concerne sa supposée mollesse face au Communisme..), et en autorisant un certain degré d'activité subversive contre Cuba, il a en fait ouvert des canaux informels, et top secrets, de négociation avec Cuba.

Les militaires et la CIA sont complètement "out of the loop" sur ce développement.

Kennedy croit ces prises de contact secrètes, ce en quoi, très probablement il a tort.

C'est la seconde fois, après la crise des missiles qui a vu JFK se heurter de front avec son état-major militaire, que le Président écartent ceux qui se considèrent comme les protecteurs de la Nation, du processus de décision sur une crise majeure.

La confiance entre les chefs militaires et du renseignement US et le Président est au plus bas.

Malgré le veto du Président, il est décidé de mettre en application le Plan Northwoods, en secret.

L'objectif est d'amener JFk à envahir Cuba, mais cette fois en le manipulant lui-même, et non plus en lui donnant un prétexte.

Au niveau opérationnel, l'opération est confiée à E H Hunt, chef politique des exilés cubains pour la CIA.

Sa mission: piloter un agent subalterne, de façon à créer le personnage d'un fanatique pro-castriste, susceptible de créer des actes de violence.


L'objectif est de l'impliquer dans un attentat raté contre le Président, puis de le faire disparaître en laissant une piste crédible menant à Cuba, provoquant ainsi l'intervention militaire souhaitée.
sur le terrain il sera relayé par les hommes du DRE et leurs alliés au sein de la mouvance anti-castriste. Ce sont ces hommes que l'ont retrouvent à chaque fois lors des provocations médiatisées de LHO, et qui se manifesteront plus tard pour incriminer Cuba dans le crime.

L'agent choisi pour cette mission est donc LHO, qui a l'avantage de disposer déjà d'une "légende" de gauchiste pro-communiste. Il suffira de la compléter par quelques actions très médiatisées (filmées ou retransmises en direct par les media, pour certaines.. ;-) ), ou faisant l'objet de documents officiels....

Le plan prévoyait sans doute un ou des tirs (volontairement ratés), par LHO ou un complice, depuis le TSBD, afin "d'impliquer" LHO.

Mon hypothèse est qu'une partie de la direction de la CIA (je pense à Angleton, notamment, au plan opérationnel..) a décidé de "kidnapper" le plan, et que de vrais assassins étaient présents sur Dealey Plaza, à la stupéfaction de LHO, et des agents de la CIA participant à l'opération "officielle" (si l'on ose dire), visant à simuler un attentat

Ce scénario général répond pour moi de façon satisfaisante à la plupart des contradictions apparentes qui rendent ce dossier si confus.

Il permet d'expliquer aussi l'attitude de la CIA, en tant qu'institution, face aux différentes enquêtes, notamment concernant LHO....

on voit ainsi comment la CIA, dans cette hypothèse, se retrouve littéralement obligée, non seulement de participer à un cover up, mais d'y participer activement, tout en n'ayant rien à voir, en tant qu'institution, avec le crime lui-même...

Ce scenario permet ainsi de répondre , à mon avis de façon plausible, au mystère de la survie de LHO aussi longtemps. En toute logique si LHo était un pion destiné à être sacrifié dès le départ, sa sortie vivant du TSBD est incompréhensible. S'il avait été abattu sur place, ce forum n'existerait très probablement pas...
Le fait que LHo soit sorti vivant du TSBD est, à mon avis , un point qui milite en faveur de l'hypothèse présentée

Si le plan "officiel" auquel LHO participait ne prévoyait pas l'assassinat de JFK, mais simplement la "fuite" de LHO à Cuba, la suite des agissements de LHo et des évènements est plus compréhensible, et notamment la facilité avec laquelle Ruby peut abattre LHO au sein d'une foule de policiers.

Pour les manipulateurs comme pour les manipulés, il était hors de question que LHO puisse parler....

Une version alternative de ce scénario serait que, dès le départ, il s'agissait d'organiser un attentat réussi.

Cettre hypothèse, bien sûr tout à fait argumentable (je l'argumente moi même encore de temps en temps...) me semble-t-il, prend moins bien en compte l'ensemble des éléments disponibles...























modifié par : christian, 27 Jl 2007 - 01:47
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Friday, July 27, 2007 - 10:16 AM
Quote
Très clairement, il y a eu après Dallas une volonté délibérée d'impliquer Cuba dans l'assassinat de JFK.

Simple effet d'aubaine? Coincidence?


Coincidence? Je ne vois pas très bien en quoi.
Effet d'aubaine? Oui très clairement. L'affaire Alvarado montre bien que la CIA était prête à monter en épingle un témoignage peu crédible pour impliquer Cuba (c'est un des nombreux exemples...).
Y a t-il plus que cela? Peut être, mais ça va être très dur à prouver...

Quote
*que LHo ait été un agent des Services US ne fait pour moi plus aucun doute


Impression subjective seulement? ou as tu des preuves irréfutables?

Quote
*les différents éléments disponibles sur l'affaire Walker sont, me semble-t-il, mieux compréhensibles si l'on se place dans l'hyptothèse où LHo participe, de son plein gré, à un faux attentat contre Walker....


Je suis moins convaincu.
Déjà, parce que c'est vraiment pas passé loin. Rien de prouvait que le montant de la fenêtre (s'il a été visé intentionnelllement) allait faire dévier la balle suffisamment pour l'épargner. Dans le cadre d'un faux attentat, il suffisait de tirer à côté de Walker. Très risqué le montant de la fenêtre...
Ou alors, c'est reconnaître à Oswald des performances au tir spectaculaires, pour qu'il puisse viser le montant et savoir que la balle sera déviée juste ce qu'il faut pour le rater ;-) .
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Friday, July 27, 2007 - 10:33 AM
Concernant ton scénario.
Et bien contre toutes attentes, je suis assez d'accord sur la trame globale.
L'utilisation de ce vrai marxiste par certains membres de la CIA pour se débarasser d'un président bien trop laxiste par rapport à Cuba me semble la meilleure piste, ou au moins la plus crédible.

Mais pour moi, LHO était manipulé, pas agent de la CIA.
Il était, dans cette hypothèse, bien plus simple d'amener Oswald a faire des choses tout en l'excluant de toutes les informations.

Par exemple, on peut imaginer que quelqu'un ait été en contact avec Oswald à la Nouvelle Orléans. Ils discutent un peu, et Oswald parle de son admiration pour la révolution cubaine.
Il est facile d'imaginer que cette personne ait facilement pu glisser à Oswald que pour rejoindre Cuba, il lui faudrait un bon dossier de supporter de la révolution. Par exemple, organiser la confrontation avec Bringuier...
Ensuite il va à Mexico, la personne en contact avec Oswald sait très bien qu'il n'aura pas son visa et qu'il reviendra à la Nouvelle Orléans ou à Dallas. A partir de là, un Oswald enfermé dans son existence de looser serait facilement manipulable.
Les Etats Unis sont les énemis de Cuba, il faut donc frapper fort pour que son arrivée à Cuba soit triomphale: tuer le leader des USA!

Dans ce cadre, LHO se retrouve au 5ème étage, prêt à tirer. Un tireur en back up se trouve au sommet du Dal-Tex. S'il doit tirer, on pourra très facilement dire que le tir venait d'Oswald (la trajectoire reconstituée allait vers le TSBD et un peu du Dal Tex...).
Ensuite Oswald s'en va, il pense avoir agi pour son propre cas, tout en ayant été manipulé.
Au pire, il pourrait dire qu'une personne l'avait influencé, mais cela ne présente pas trop de risque.

Voila mon scénario à moi ;-) .
Il présente de très nombreux avantages:
- pas besoin de beaucoup de complices. Les témoins peuvent voir le tireur (Oswald) et pas d'autres
- pas besoin de truquer les preuves médicales, les tirs viennent bien de l'arrière et d'un Carcano
- pas besoin de complicités dans la police de Dallas, le FBI ou autre.

C'est clair net, ça rempli l'objectif, sans prendre de risque!
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, July 27, 2007 - 01:21 PM

que LHo ait été un agent des Services US ne fait pour moi plus aucun doute

Impression subjective seulement? ou as tu des preuves irréfutables?


Simplement l'accumulation des faits, témoignages et informations allant en ce sens, trop nombreux pour être détaillés ici.

Comme par exemple le fait qu'un agent de la CIA ait reconnu devant le HSCA avoir procédé à des versements d'argent destinés à LHO...


Citation*les différents éléments disponibles sur l'affaire Walker sont, me semble-t-il, mieux compréhensibles si l'on se place dans l'hyptothèse où LHo participe, de son plein gré, à un faux attentat contre Walker....

Je suis moins convaincu.
Déjà, parce que c'est vraiment pas passé loin. Rien de prouvait que le montant de la fenêtre (s'il a été visé intentionnelllement) allait faire dévier la balle suffisamment pour l'épargner. Dans le cadre d'un faux attentat, il suffisait de tirer à côté de Walker. Très risqué le montant de la fenêtre...
Ou alors, c'est reconnaître à Oswald des performances au tir spectaculaires, pour qu'il puisse viser le montant et savoir que la balle sera déviée juste ce qu'il faut pour le rater
.

Enciore une fois, je ne suis pas du tout persuadé que Walker se soit trouvé dans la pièce.

Je pense qu'il s'agît d'un coup monté, un de ces faux attentats prévus par Northwoods pour incriminer Cuba...

Dans ces conditions il suffit de tirer sur le chambranle de la fenêtre, la pièce étant vide, et le tour est joué...
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, July 27, 2007 - 01:37 PM
oswaldiste
Concernant ton scénario.
Et bien contre toutes attentes, je suis assez d'accord sur la trame globale.
L'utilisation de ce vrai marxiste par certains membres de la CIA pour se débarasser d'un président bien trop laxiste par rapport à Cuba me semble la meilleure piste, ou au moins la plus crédible.

Mais pour moi, LHO était manipulé, pas agent de la CIA.
Il était, dans cette hypothèse, bien plus simple d'amener Oswald a faire des choses tout en l'excluant de toutes les informations.

Par exemple, on peut imaginer que quelqu'un ait été en contact avec Oswald à la Nouvelle Orléans. Ils discutent un peu, et Oswald parle de son admiration pour la révolution cubaine.
Il est facile d'imaginer que cette personne ait facilement pu glisser à Oswald que pour rejoindre Cuba, il lui faudrait un bon dossier de supporter de la révolution. Par exemple, organiser la confrontation avec Bringuier...
Ensuite il va à Mexico, la personne en contact avec Oswald sait très bien qu'il n'aura pas son visa et qu'il reviendra à la Nouvelle Orléans ou à Dallas. A partir de là, un Oswald enfermé dans son existence de looser serait facilement manipulable.
Les Etats Unis sont les énemis de Cuba, il faut donc frapper fort pour que son arrivée à Cuba soit triomphale: tuer le leader des USA!

Dans ce cadre, LHO se retrouve au 5ème étage, prêt à tirer. Un tireur en back up se trouve au sommet du Dal-Tex. S'il doit tirer, on pourra très facilement dire que le tir venait d'Oswald (la trajectoire reconstituée allait vers le TSBD et un peu du Dal Tex...).
Ensuite Oswald s'en va, il pense avoir agi pour son propre cas, tout en ayant été manipulé.
Au pire, il pourrait dire qu'une personne l'avait influencé, mais cela ne présente pas trop de risque.

Voila mon scénario à moi ;-) .
Il présente de très nombreux avantages:
- pas besoin de beaucoup de complices. Les témoins peuvent voir le tireur (Oswald) et pas d'autres
- pas besoin de truquer les preuves médicales, les tirs viennent bien de l'arrière et d'un Carcano
- pas besoin de complicités dans la police de Dallas, le FBI ou autre.

C'est clair net, ça rempli l'objectif, sans prendre de risque!


Damned! oswaldiste serait-il un crypto-conspirationniste??!!? ;-)

Ton scénario est argumentable, mais comporte à mon avis une impasse majeure: tu écartes d'un revers de main la polémique, pourtant cruciale, sur les blessures vues à Dallas et clles constatées (nous dit-on...) lors de l'autopsie.

idem pour la description des blessures ressortant des témoignages recueillis lors de l'autopsie (fournis par les autopsistes, les techniciens et les agents du FBi et du service Secret), comparés aux résultats"officiels" publiés par la WC, qui sont contradictoires...

Pierre a eu la bonne idée de poster les 2 versions issues de Bethesda, sous forme de croquis. Il est impossible de soutenir de bonne foi que les différences constatées peuvent être le résultat d'une erreur "honnête"...

Il y a bien eu volonté délibérée de travestir les résultats constatés lors de l'autopsie.

Dès lors, en toute logique, s'il s'est avéré nécessaire de truquer les résultats de l'autopsie....





modifié par : christian, 27 Jl 2007 - 14:48
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Friday, July 27, 2007 - 01:58 PM
Quote
Simplement l'accumulation des faits, témoignages et informations allant en ce sens, trop nombreux pour être détaillés ici.


Je ne demande pas forcément tous les détails, mais juste un listing des éléments. Je n'ai pas trouvé tant d'éléments allant dans ce sens... Quelques indications vaguement interprétables, je souhaite juste me mettre à la page ;-) .

Quote
Comme par exemple le fait qu'un agent de la CIA ait reconnu devant le HSCA avoir procédé à des versements d'argent destinés à LHO...


De mémoire, ce témoignage avait été discrédité, mais je ne l'ai plus vraiment en tête. Tu peux redonner les détails?

Quote
Enciore une fois, je ne suis pas du tout persuadé que Walker se soit trouvé dans la pièce.

Je pense qu'il s'agît d'un coup monté, un de ces faux attentats prévus par Northwoods pour incriminer Cuba...

Dans ces conditions il suffit de tirer sur le chambranle de la fenêtre, la pièce étant vide, et le tour est joué...


Tout est plus ou moins envisageable.
En caricaturant, on pourrait toujours dire que le général Walker était un travesti... ;-) .

Mais je te le rappelle, il a été blessé, il y avait son aide qui était là... Rien ne vient prouver qu'il n'était pas là.
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Friday, July 27, 2007 - 02:03 PM
Quote
Damned! oswaldiste serait-il un crypto-conspirationniste??!!?


Damned, je suis démasqué! En fait, je pense qu'il y a des trous dans ce dossier, à l'intérieur desquels, un complot peut être envisagé.
Mais il manque de preuve (on ne se refait pas ;-) ).

Quote
Ton scénario est argumentable, mais comporte à mon avis une impasse majeure: tu écartes d'un revers de main la polémique, pourtant cruciale, sur les blessures vues à Dallas et clles constatées (nous dit-on...) lors de l'autopsie.

idem pour la description des blessures ressortant des témoignages recueillis lors de l'autopsie (fournis par les autopsistes, les techniciens et les agents du FBi et du service Secret), comparés aux résultats"officiels" publiés par la WC, qui sont contradictoires...

Pierre a eu la bonne idée de poster les 2 versions issues de Bethesda, sous forme de croquis. Il est impossible de soutenir de bonne foi que les différences constatées peuvent être le résultat d'une erreur "honnête"...

Il y a bien eu volonté délibérée de travestir les résultats constatés lors de l'autopsie.

Dès lors, en toute logique, s'il s'est avéré nécessaire de truquer les résultats de l'autopsie....


Je mets ces "divergences" sur le dos de plusieurs éléments:
- la mémoire et le manque de précision des descriptions. Encore une fois, à partir de derrière l'oreille, c'est l'arrière du crâne, mais encore l'os pariétal.
- la maladie d'Adison du président, qui était un secret d'état, d'où, par exemple, l'éventuel disparition de la photo de l'abdomen
- le manque d'expérience des médecins et le statut de l'autopsié: pas de dissection du cou pour ne pas abîmer le corps dès lors qu'on a la conviction que la balle a transité par le cou

Je reste persuadé qu'un complot est faisable sans avoir à truquer l'autopsie (qui rajoute une difficulté dans la réussite du complot).
     

fractale
Date d'inscription: May 29, 2007
Dernière visiteSep 11, 2012
Messages: 614
Rang: passionné

Saturday, July 28, 2007 - 10:37 AM
Quote
Par exemple, on peut imaginer que quelqu'un ait été en contact avec Oswald à la Nouvelle Orléans. Ils discutent un peu, et Oswald parle de son admiration pour la révolution cubaine.


Banister ? Shaw ? Rodriguez ?







modifié par : Fractale, 28 Jl 2007 - 11:55
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Saturday, July 28, 2007 - 10:06 PM
Le fil traitant du Document Nothwoods, comme vous repartiez sur l'autopsie, j'ai déplacé vos posts à l'endroit ad hoc
     

pascal
Date d'inscription: Dec 31, 1969
Dernière visiteSep 10, 2012
Messages: 50
Rang: intéressé

Sunday, July 29, 2007 - 09:32 PM
Je reviens après un long silence mais j'ai quand même lu tous vos posts depuis toujours et me suis donc nourri encore et encore sur " l'Affaire " !!!
J'en profite pour saluer bien sûr Pierre mais aussi Alain et Christian qui contribuent inlassablement à faire de ce dossier une exaltation qui pour ma part est difficilement explicable !
Ceci dit, je souhaiterais mettre mon grain de sel dans le cas Northwood. Certes ces nouveaux éléments sur le bonhomme, qui n'en sont pas vraiment aussi, apportent de l'eau au moulin conspi et surtout pourraient voir poindre un scénario plutôt vraissemblable.
Pour autant et ce n'est qu'un modeste sentiment, je ne pense réellement pas que Cuba soit la cause essentielle qui aurait entraîné la mort violente de JFK. Selon moi, Cuba a suscité des rancoeurs et des haines plus que tenaces à l'encontre du président mais je ne crois pas qu'à elles seules, elles pouvaient déterminer une telle extrémité.
Il y a fort à parier qu'un certain nombre d'intérêts avaient un certain nombre de motifs " réels et sérieux " pour envisager l'élimination du numéro 1 des Kennedy. Car je suis également persuadé que si JFK a été atteint, c'est tout le clan qui était visé avec l'espoir qu'il soit écarté des hautes sphères du pouvoir. RFK le paiera d'ailleurs de sa vie en voulant rentrer à nouveau dans la danse.
Cuba est un élément majeur mais il n'est qu'un des éléments et il n'a pu lui seul déterminer ce qui sera mis en oeuvre à Dallas !
A moins que je sois à côté de la plaque bien évidemment !
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Monday, July 30, 2007 - 09:52 PM
je ne pense réellement pas que Cuba soit la cause essentielle qui aurait entraîné la mort violente de JFK. Selon moi, Cuba a suscité des rancoeurs et des haines plus que tenaces à l'encontre du président mais je ne crois pas qu'à elles seules, elles pouvaient déterminer une telle extrémité.

..merci pour les commentaires sympa... :-)

"the Bay of Pigs thing" est la phrase code utilisée par Nixon pour parler des évènements de Dallas, sur les bandes du Watergate (du moins celles qui ont survécues...)....

On peut légitimement penser qu'il y a un rapport entre les deux....et Nixon serait bien placé pour le savoir, lui qui a été, bien plus qu'Einsenhower, l'artisan de l'opération...

Personnellement, au de là de Cuba, je pense que c'est l'attitude de JFk face à la supposée menace communiste, qui a causé sa perte.

Cuba n'est qu'une manifestation de cette problématique....





modifié par : christian, 30 Jl 2007 - 22:56
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Wednesday, August 01, 2007 - 12:48 AM
....par ailleurs, on peut se demander pourquoi Nixon pense pouvoir utiliser cet argument pour obliger la CIA à l'aider à couvrir l'opération du Watergate:

"Just tell them it tracks back to the Bay of Pigs..."

Qu'est-ce que la CIA pourrait avoir à redouter d'une action vieille de 10 ans, pour laquelle en outre JFK a assumé toute la responsabilité?


Réponse de la CIA à Haldemann lorque le sujet est mentionné:

"We'll be glad to help..."....


Apparemment, le chantage de Nixon est efficace.....

Smoking gun?....





modifié par : christian, 01 Août 2007 - 02:06
     

resist67
Date d'inscription: Jan 23, 2008
Dernière visiteJan 10, 2009
Messages: 14
Rang: newbie

Wednesday, January 23, 2008 - 02:21 PM
kennedy a été tué pour plusieurs raison il s'était mis la cia a dos après la baie des cochons puisqu'il n'a pas envoyer l'air force sur recommandation de son frere robert par le fbi dont le patron hoover n'aimait pas non plus kennedy par le lobby anticastriste de floride qui est tjs opérant aujourd'hui et par la mafia qui l'a fait élire mais dont il a cassé les couilles après son election
     

fractale
Date d'inscription: May 29, 2007
Dernière visiteSep 11, 2012
Messages: 614
Rang: passionné

Wednesday, January 23, 2008 - 04:29 PM
Présentation de notre cher nouveau sur son blog

"QUALITES : charme - habilité - courage - fierté - solidité - détermination - magnétisme - sexualité puissante - honnêteté - volontarisme - profondeur.
DEFAUTS : cruauté - manipulation - jalousie - rancune - exclusivité - violence - agressivité - dissimulation - autodestruction - obstination.""


Pas mal , tout se qui faut pour nous plaire :-( . WM faut-il dompter ce jeune de 20 ans ou laisser tomber ?



modifié par : Fractale, 23 Jan 2008 - 17:30
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Wednesday, January 23, 2008 - 08:56 PM
Quote
kennedy a été tué pour plusieurs raison il s'était mis la cia a dos après la baie des cochons puisqu'il n'a pas envoyer l'air force sur recommandation de son frere robert par le fbi dont le patron hoover n'aimait pas non plus kennedy par le lobby anticastriste de floride qui est tjs opérant aujourd'hui et par la mafia qui l'a fait élire mais dont il a cassé les couilles après son election


Donc en gros, c'est la CIA, aidée par le FBI, les anticastristes et la mafia qui ont fait le coup.
     

resist67
Date d'inscription: Jan 23, 2008
Dernière visiteJan 10, 2009
Messages: 14
Rang: newbie

Thursday, January 24, 2008 - 01:13 PM
c une hypothèse pour la verifier il faudra attendre la déclassification d documents de l'époque dont les 12 h d'interrogatoire mené par un agent de police sur oswald après son arrestation
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Thursday, January 24, 2008 - 01:54 PM
Quote
c une hypothèse pour la verifier il faudra attendre la déclassification d documents de l'époque dont les 12 h d'interrogatoire mené par un agent de police sur oswald après son arrestation


Houla, on risque d'attendre longtemps pour les 12h d'interrogatoire. Tu es plus jeune que nous, mais de ton vivant tu ne verras surement pas ce type de document dans les déclassification.
La raison est simple: ce document n'existe pas!