JFK

L'assassinat les questions

Sujet: La Commission Warren

Créé le: Wednesday, August 15, 2012 - 04:29 PM

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Particulièrement contestée, voir décriée, le rapport de la Commission du Président, plus connue sous le nom de Commission Warren, n'en demeure pas moins la thèse officielle, confirmée pour l'essentiel par le HSCA en 1978.

Pour autant, il n'est pas possible de passer sous silence ses manquements.

En guise de préalable, un contributeur faisait remarquer:

Quote
Pour moi, il aurait fallu:
- que la commission Warren bénéficie de ses propres moyens d'investigation (cela dit, il aurait été difficile de créer une force d'investigation propre, mais au moins mettre des enquêteurs sur le terrain, comme l'a fait le HSCA)
- permettre un contre interrogatoire des témoins cela aurait permis de poser toutes les bonnes questions!
- interroger tous les témoins présents ce jour là (le couple sur le banc près de la palissade, Sitzman, les deux personnes à côté d'Hudson, UM et DCM, la babuscka lady,les personnes présentes le long du convoi..). Ils auraient du lancer un appel à témoin très large: journaux, télévision, radio, affiches dans les lieux publics... incitant tous les témoins à venir témoigner et toutes les personnes connaissant un témoin à venir témoigner, quitte à masquer l'identité de certaines personnes pour un lapse de temps. Cela aurait évité de perdre du temps à analyser la crédibilité de tel ou tel témoin (Hoffman, Beverly Olivier, Gordon Arnold, Witt, qui se sont manifestés bien après les faits).
- analyser par la commission Warren tous les clichès pris ce jour là
- analyse des preuves médicales (radios et photos) par un panel indépendant

Voici une première liste de ce que j'aimerais changer si ça devait être à refaire...


Personnellement, je suis assez d'accord avec sa démarche.
Qu'en pensez-vous?

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Wednesday, May 30, 2007 - 10:01 PM
Je suis assez d'accord aussi (d'ailleurs, c'était pas mon message ça?).

Je rajouterai:
- du temps: l'objectif initial était de boucler l'enquête fin juin! Quand on pense au nombre d'affaires dont l'enquête dure des années... Là c'était ultra complexe et en quelques mois ils devaient tout boucler!
- du temps (bis) pour les membres de la commissions et les conseillers seniors: combien se sont vraiment impliqués dans la commission?
- du temps (ter) après avoir rendu le rapport: laisser la porte ouverte à des compléments d'enquête et ne pas considérer le rapport comme graver dans le marbre et vérité absolue de ce jour. Ainsi, après chaque critique, l'enquête devait repartir, ou avoir au moins des gens pour répondre aux critiques.
Car s'il y avait pas mal d'âneries auxquelles il fallait répondre, il y avait aussi pas mal de points pertinents qu'il aurait fallu analyser sur le moment...

Je rajouterai également: un accès total à toutes les archives de la CIA, au moment des faits, c'est mieux que 15 ans après les faits comme pour le HSCA. Surtout qu'ils ne sont pas très ordonnés à la CIA, bon nombre de documents avaient été détruits (routine des personnes bien ordonnées je suppose ;-) )

Voila donc une deuxième liste.
(je suis pas un peu sévère quand même?)
     

bertrand.maury
Date d'inscription: May 24, 2007
Dernière visiteOct 17, 2015
Messages: 261
Rang: accroc

Thursday, May 31, 2007 - 09:10 PM
oswaldiste
Je rajouterai également: un accès total à toutes les archives de la CIA, au moment des faits, c'est mieux que 15 ans après les faits comme pour le HSCA. Surtout qu'ils ne sont pas très ordonnés à la CIA, bon nombre de documents avaient été détruits (routine des personnes bien ordonnées je suppose ;-) )

Voila donc une deuxième liste.
(je suis pas un peu sévère quand même?)

Peut être un peu à mon avis... ;-)

Car un accès total à toutes les archives de la CIA, même pour des membres d'une commission triés sur le volet, n'aurait guère été prudent, ni recommandable si l'on se place du point de vue des services secrets en pleine guerre froide et dont l'ennemi principal s'appelait le KGB.

Sans doute, certains comme Allen Dulles étaient au courant des opérations plus ou moins fumeuses contre Castro (Cuba est un exemple pour l'Amérique centrale et latine mais il y avait bien d'autres théatres d'opérations où la CIA agissait comme en Afrique, en Asie du Sud Est ou même en Europe).

Bref, pour résumer le fond de ma pensée: pour que des services secrets soient efficaces, il faut justement que certaines de leurs activités restent secrétes. Mais bien sur, cette mission est beaucoup plus difficile dans une démocratie que dans une dictature comme l'était l'URSS et tous ses satellites communistes.

Je ne sais pas si j'arrive à me faire comprendre. Mon propos n'est pas de disculper la CIA (dans le cas d'un complot contre JFK, il est fort possible que certains de ses agents puissent y être mélés) mais de se mettre en situation: si je suis le boss d'une agence de renseignements extérieurs chargée de la protection de mon pays (cela n'arrivera jamais, je rassure le lecteur :-P ), je ne divulgerai aucun secret et dissimulerai les indices qui puissent mettre en péril ou même géner mon agence et par là même, la protection de mon pays.
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Thursday, May 31, 2007 - 09:41 PM
C'est d'ailleurs pour cela que la CIA ne voulait pas que soit diffusée la photo du "mystery man" de Mexico. Car même rognée, certains détails étaient visibles et permettaient de savoir où les photos avaient été prises.
Ils craignaient la fin de leur mission de photographie des personnes entrant dans les ambassades (Cuba et URSS).
Ils ont d'ailleurs arrêté leurs surveillance une semaine...

C'est aussi pour cela qu'au moment de la commission Warren, on nous parlait "d'une source sure" au sujet des conversations téléphoniques d'Oswald et non de mises sur écoute.

Toutefois, Slawson, Coleman et Willens étaient au courant des ces écoutes, mais pour la sécurité des opérations, ils n'ont rien révélé.

C'est cette démarche qui aurait été plus saine je pense (mais de toutes façons, la commission Warren n'aurait pas eu le temps d'éplucher tous les documents...)

Mais quand on pense que dans les documents de la CIA déclassifiés en 1998 et 1999 on trouvait de simples articles, on se demande s'ils ne poussent pas le secret un peu loin ;-)
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, June 08, 2007 - 08:39 PM
bonjour à tous....

La question clef, me semble-t-il, est: pourquoi la CIA n'a-t-elle pas jugé utile de révéler les tentatives d'assassinat contre Castro à la Commission chargé d'élucider l'assassinat du Président? Dulles était au courant de ces opérations, qu'il avait lui-même initiées.

Les représailles supposées de Castro constituaient, d'emblée, une piste majeure

Pourquoi non seulement l'ignorer, mais l'occulter?

Pour ne pas compromettre les Etats Unis, en rendant public des agissements injustifiables? Peu crédible. Ces informations auraient tout a fait pu âtre transmises à qui de droit de façon informelle / non documentée...

Reformulons la question:

*en quoi la révélation de l'existence d'une équipe d'assassins à la solde de la CIA, chargés d'éliminer un Chef d'Etat, pose-t-elle problème?

C'est, je crois, une bonne question....




modifié par : christian, 08 Jn 2007 - 21:48
     

bertrand.maury
Date d'inscription: May 24, 2007
Dernière visiteOct 17, 2015
Messages: 261
Rang: accroc

Friday, June 08, 2007 - 11:28 PM
christian

Pour ne pas compromettre les Etats Unis, en rendant public des agissements injustifiables? Peu crédible. Ces informations auraient tout a fait pu âtre transmises à qui de droit de façon informelle / non documentée...

En fait, elles ont été transmises à qui de droit, en l'occurence à LBJ qui n'était pas au courant de cette opération homo du temps où il était vice-président.
Dulles l'était, Warren a peut-être été averti du secret, il est possible que certains membres de la CW aussi mais la CIA avait intérêt à ce qu'un minimum de personnes soient affranchies. N'oublions pas la maxime d'Angleton: "la première qualité d'un espion est la paranoïa". On pense ce que l'on veut du personnage et de cette phrase mais cela refléte un certain état d'esprit qui régnait dans le contre espionnage américain dans cette période charnière de la Guerre froide.


Quote
*en quoi la révélation de l'existence d'une équipe d'assassins à la solde de la CIA, chargés d'éliminer un Chef d'Etat, pose-t-elle problème?

C'est, je crois, une bonne question....

Hé bien, il aurait fallu la poser à RFK !!! ;-)
Ajoutons qu'une partie de cette équipe d'assassins était des membres de LCN et on imagine le tableau... :-D
     

morcabed
Date d'inscription: May 24, 2007
Dernière visiteMay 11, 2008
Messages: 58
Rang: intéressé

Saturday, June 09, 2007 - 05:45 PM
Une des questions fondamentales est : pourquoi RFK n'a t'il jamais critiqué la CW ? pourquoi n'a 'til jamais demandé une autre enquete alors qu'il était encore attorney général ?
     

fractale
Date d'inscription: May 29, 2007
Dernière visiteSep 11, 2012
Messages: 614
Rang: passionné

Saturday, June 09, 2007 - 06:16 PM
morcabed
Une des questions fondamentales est : pourquoi RFK n'a t'il jamais critiqué la CW ? pourquoi n'a 'til jamais demandé une autre enquete alors qu'il était encore attorney général ?


La politique . Tout un chacun sait , que l'on est capable de sacrifier sa famille , lorsque la politique devient trop importante chez les Kennedy . Pour cela voir le passé du père .
Rappelez-vous de l'affaire Monroe , silence et bouche cousue .....

Jfk et Rfk ont étés sacrifiés sur l'autel de la politique .Avez-vous vu ou entendu un des membres de la famille , faire des pieds et des mains pour connaitre (et diffuser) les noms des vrais tueurs ? NON !!



modifié par : Fractale, 09 Jn 2007 - 19:21
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Friday, June 15, 2007 - 07:55 PM
Quote
en quoi la révélation de l'existence d'une équipe d'assassins à la solde de la CIA, chargés d'éliminer un Chef d'Etat, pose-t-elle problème?


Tu imagines franchement RFK venir et dire tranquillement: oui on a tout fait, dans le dos des citoyens américains pour faire tomber Castro? Et par tomber on veut dire "assassiner"?
Tu vois RFK dire aux citoyens américains: oui, avec mon frère on travaillait à un assassinat, on s'était même allié à la mafia?
Tu penses vraiment que cela n'aurait eu aucune conséquence pour la légende de JFK? et surtout pour l'avenir politique de RFK?
Quand on pense que de batifoler avec une stagiaire peut entraîner une disgrâce, on imagine l'effet qu'une telle déclaration aurait eu et surtout l'arme redoutable que cela aurait été dans les mains du parti républicain pour détruire RFK!

Quote
Une des questions fondamentales est : pourquoi RFK n'a t'il jamais critiqué la CW ? pourquoi n'a 'til jamais demandé une autre enquete alors qu'il était encore attorney général ?


Il n'était plus vraiment attorney general en exercice... Mais surtout, critiqué la CW, c'était prendre le risque d'ouvrir la boîte de Pandore et qui sait ce qui aurait pu en ressortir.
Non, JFK était mort, la thèse officielle faisait de son frère un martyre et le mythe de la famille Kennedy en sortait grandi. Il n'allait donc pas venir remettre tout cela en question.
Comme dans tout, the show must go on!
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, June 22, 2007 - 05:54 PM
..testestest...pls ignore...
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, June 22, 2007 - 06:45 PM
christian
..testestest...pls ignore...



...j'ai qq prblms pour poster...je vais répondre en fractionné, car j'ai déjà perdu plusieurs messages...


*si RFK n'a jamais officiellement critiqué la WC, il a plusieurs reprise exprimé son sentiment sur le sujet (cf "One hell of a gamble", par exemple, qui relate la visite d'un envoyé spécial de RFk à moscou une semaine après l'assassinat)
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, June 22, 2007 - 06:50 PM
christian
christian
..testestest...pls ignore...



...j'ai qq prblms pour poster...je vais répondre en fractionné, car j'ai déjà perdu plusieurs messages...


*si RFK n'a jamais officiellement critiqué la WC, il a plusieurs reprise exprimé son sentiment sur le sujet (cf "One hell of a gamble", par exemple, qui relate la visite d'un envoyé spécial de RFk à moscou une semaine après l'assassinat)


*les tentatives d'assassinat contre Castro ont été autorisées par Einsenhower, annulées par RFK, et poursuivies (comme on l'apprendra plus tard) hors de toute autorisation présidentielle par la CIA. Je ne vois pas en quoi elles pourraient, en quelque manière, être gênantes pour JFK

     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, June 22, 2007 - 06:57 PM
christian
christian
christian
..testestest...pls ignore...



...j'ai qq prblms pour poster...je vais répondre en fractionné, car j'ai déjà perdu plusieurs messages...


*si RFK n'a jamais officiellement critiqué la WC, il a plusieurs reprise exprimé son sentiment sur le sujet (cf "One hell of a gamble", par exemple, qui relate la visite d'un envoyé spécial de RFk à moscou une semaine après l'assassinat)


*les tentatives d'assassinat contre Castro ont été autorisées par Einsenhower, annulées par RFK, et poursuivies (comme on l'apprendra plus tard) hors de toute autorisation présidentielle par la CIA. Je ne vois pas en quoi elles pourraient, en quelque manière, être gênantes pour JFK

*seuls 2 témoins ont prétendus, contre toute évidence, que RFK avait pris l'initiative de réactiver ces complots: Helms, et Sam Halpern, l'un de ses tous proches adjoints. Leur témoignage est aujourd'hui discrédité: le supposé intermédiare de RFK avec la Mafia (un agent des services de Douanes, Hope, si j'ai bonne mémoire) a pu être identifié et interviewé, et son activité sur la période analysée.

*enfin, il faudrait quand même m'expliquer la logique, peu évidente à mon sens, qui voit RFK poursuivre avec un acharnement jamais vu jusque là (ni depuis...) les chefs mafieux justement en charge de ces opérations. Rappelons, par exmple, que Marcello et Giancana étaient en procès avec la Justice américaine le 22 novembre...





modifié par : christian, 22 Jn 2007 - 20:20
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, June 22, 2007 - 07:05 PM
christian
christian
christian
christian
..testestest...pls ignore...



...j'ai qq prblms pour poster...je vais répondre en fractionné, car j'ai déjà perdu plusieurs messages...


*si RFK n'a jamais officiellement critiqué la WC, il a plusieurs reprise exprimé son sentiment sur le sujet (cf "One hell of a gamble", par exemple, qui relate la visite d'un envoyé spécial de RFk à moscou une semaine après l'assassinat)


*les tentatives d'assassinat contre Castro ont été autorisées par Einsenhower, annulées par RFK, et poursuivies (comme on l'apprendra plus tard) hors de toute autorisation présidentielle par la CIA. Je ne vois pas en quoi elles pourraient, en quelque manière, être gênantes pour JFK

*seuls 2 témoins ont prétendus, contre toute évidence, que RFK avait pris l'initiative de réactiver ces complots: Helms, et Sam Halpern, l'un de ses tous proches adjoints. Leur témoignage est aujourd'hui discrédité: le supposé intermédiare de RFK avec la Mafia (un agent des services de Douanes, Hope, si j'ai bonne mémoire) a pu être identifié et interviewé, et son activité sur la période analysée.

*enfin, il faudrait quand même m'expliquer la logique, peu évidente à mon sens, qui voit RFK poursuivre avec un acharnement jamais vu jusque là (ni depuis...) les chefs mafieux justement en charge de ces opérations. Rappelons, par exmple, que Marcello et Giancana étaient en procès avec la Justice américaine le 22 novembre...



* enfin citons les premiers mots de RFK le 22 novembre , s'adressant à Henrique Ruiz Williams, le leader anti castriste mais progressiste choisi par RFK pour prendre la tête du mouvement et le cas échéant, remplacer Castro: " One of your guys did it..."

Je crois que l'attitude de Bobby s'explique par sa prise de conscience, quasi instantanée (et il serait intéressant de savoir ce qui a pu lui donner cette certitude...) que dallas résultait, d'une façon ou d'une autre, de la Guerre secrète contre Cuba, dont il avait la charge...

PS/ j'ai par erreur commandé en double un bouquin qui vient de sortir ("Brothers: The hHidden History of the Kennedy Years"", David Talbot, juin 2007) et qui s'intéresse justement à l'attitude de RFK à partir de Dallas jusqu'à son assassinat en 68. Il est très explicite, notamment, sur les réflexions, et les actions, de RFK par rapport à l'assassinat de son frère.
Je m'apprêtais à le renvoyer à Amazon,mais si quelqu'un est intéressé, just lemme know...





modifié par : christian, 22 Jn 2007 - 20:27
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Friday, June 22, 2007 - 07:41 PM
...je me rends compte que j'ai omis de préciser le point de vue de RFK (transmis par Bolton) sur Dallas, tel qu'il apparaît dans le rapport de Bolshakov au GRU: RFK (tout comme Jackie..) est convaincu que son frère a été victime d'un complot domestique (US), de grande envergure...
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Saturday, June 23, 2007 - 05:56 PM
Quote
PS/ j'ai par erreur commandé en double un bouquin qui vient de sortir ("Brothers: The Hidden History of the Kennedy Years"", David Talbot, juin 2007) et qui s'intéresse justement à l'attitude de RFK à partir de Dallas jusqu'à son assassinat en 68. Il est très explicite, notamment, sur les réflexions, et les actions, de RFK par rapport à l'assassinat de son frère.

J'ai assisté le 10 juin à Londres à la conférence donné par David Talbot à propos de son livre:"Brothers: The Hidden History of the Kennedy Years".
J'avoue être resté un peu sur ma fin, David s'en tenant aux généralités et à ce que l'on sait déjà à propos de la réaction de RFK vis à vis de l'assassinat et du lien possible avec Cuba.
Mais n'anticipons pas. Je m'attaque demain à la lecture du livre. Juste aprés une re-lecture du livre d'Efimov "Comment Castro a t-il tué Kennedy?", la transition est toute trouvée.
Heureux d'en débattre dés que possible. ;-)
Bon, 409 pages hors notes (éditions UK), disons d'ici 10 jours.
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Saturday, June 23, 2007 - 06:11 PM
...j'avais prévu d'y aller, mais finalement contretemps...

Je souhaitais demander à Simkin son avis sur les derniers développements concernant RFK (le film montrant Morales et Joannides à l'Hotel Ambassador le soir du meurtre) et JFK (la "confession" de E H Hunt à son fils)...peut-être avez-vous abordé ces sujets?
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Saturday, June 23, 2007 - 07:50 PM
christian
...j'avais prévu d'y aller, mais finalement contretemps...

Je souhaitais demander à Simkin son avis sur les derniers développements concernant RFK (le film montrant Morales et Joannides à l'Hotel Ambassador le soir du meurtre) et JFK (la "confession" de E H Hunt à son fils)...peut-être avez-vous abordé ces sujets?


Concernant la présence de Morales et Joannides à l'Hotel Ambassador le soir du meurtre,cle sujet n'a pas vraiment été abordé, juste effleuré. L'impresssion que j'ai eu c'était que David Talbot cherchait manifestement à en dire le moins possible. Peut-être la présence de son éditeur anglais et la pile de livre à la vente y étaient pour quelque chose.
Je réécouterai la bande magnétique que j'ai enregistré pour vérifier que quelque chose d'essentiel ne m'a pas échappé.

En revanche l'autre sujet n'a pas été abordé.
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Monday, June 25, 2007 - 11:05 AM
Quote
*les tentatives d'assassinat contre Castro ont été autorisées par Einsenhower, annulées par RFK, et poursuivies (comme on l'apprendra plus tard) hors de toute autorisation présidentielle par la CIA. Je ne vois pas en quoi elles pourraient, en quelque manière, être gênantes pour JFK


Hors de toute autorisation présidentielle?
C'est pas JFK qui avait demandé à RFK de dirigé le Special Group Augmented?
Et ce n'était pas des réunions pour jouer au bridge ;-). Il s'agissait bien de mettre en place des opérations contre Castro.
Et Manuel Artime, c'était pas un ami de RFK?

L'opération Mangoose aurait été un peu dommageable pour les Kennedy tout de même...
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Monday, June 25, 2007 - 07:27 PM
oswaldiste
Quote
*les tentatives d'assassinat contre Castro ont été autorisées par Einsenhower, annulées par RFK, et poursuivies (comme on l'apprendra plus tard) hors de toute autorisation présidentielle par la CIA. Je ne vois pas en quoi elles pourraient, en quelque manière, être gênantes pour JFK


Hors de toute autorisation présidentielle?
C'est pas JFK qui avait demandé à RFK de dirigé le Special Group Augmented?
Et ce n'était pas des réunions pour jouer au bridge ;-). Il s'agissait bien de mettre en place des opérations contre Castro.
Et Manuel Artime, c'était pas un ami de RFK?

L'opération Mangoose aurait été un peu dommageable pour les Kennedy tout de même...


....la mission du Special Group Augmented était de maintenir la pression sur Cuba, via Mongoose et ses opérations de déstabilisation. L'assassinat de Castro ne faisait pas partie de ses objectifs.

Mon analyse personnelle est qu'il s'agissait davantage d'accuper les exilés Cubains et la CIA qu'autre chose, et de montrer que JFk, contrairement aux critiques de la presse, s'occupait du dossier cubain. Dans le même temps, JFk tentera de limiter les activités de groupes d'exilés les plus actifs, tout en ouvrant des canaux de négociations secrètes avec Castro. Il refusera également le plan Northwood, proposé par le JCS, pour pouvoir intervenir militairement à Cuba en manipulant l'opinion.

Ce ne sont pas là les actions d'un homme prêt à tout, y compris l'assassinat politique, pour se débarrasser d'un adversaire....

Encore une fois, seuls 2 témoins, Helms et Halpern, ont tenté de faire endosser à RFK la responsabilité des tentatives contre Castro. Leurs témoignages ont été discrédités, notamment lors des auditions de la Commission Church

Je répète: les tentatives d'assassinat contre Castro ont commencé avant Kennedy, et se sont poursuivies bien après.Essayer de lui en faire porter le chapeau relève de la manipulation des faits

La révélation d'une guerre secrète contre Castro (Mongoose) pouvait-elle nuire à JFK/RFK?

Je ne crois pas. Nous sommes en pleine guerre froide, et les critiques que reçoit JFK, y compris de son propre camp, sont pltutôt de ne pas en faire assez contre Castro et les Communistes....



modifié par : christian, 25 Jn 2007 - 20:28
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Monday, June 25, 2007 - 08:32 PM

..;le véritable confident de RFk au sein de la mouvance anti castriste était Henrique Ruiz Williams, qu'il avait choisi pour être le prochain Président de Cuba en cas de renversement de Castro

Je pense qu'Artime a joué un rôle important dans les évènements de Dallas...
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Tuesday, June 26, 2007 - 10:49 AM
Justement, RFK a rencontré Enrique Ruiz William le 17 novembre. Et il y avait également Artime ce jour là.
Ils devaient même se revoir le 21 ou 22 novembre.

Les liens entre les Kennedy et Artime sont documentés.
Il paraît invraisemblable de penser qu'ils n'étaient pas au courant du petit camp monté par Artime au Nicaragua (et ce n'était pas un camp de scout).

Et vu ce que cela coûtait, de même que la station JM/Wave à Miami, JFK et RFK devaient être au courant, même s'ils ont très certainement tout fait pour pouvoir le nier...
     

christian
Date d'inscription: Jun 08, 2007
Dernière visiteNov 22, 2009
Messages: 337
Rang: accroc

Tuesday, July 03, 2007 - 06:58 PM
oswaldiste
Justement, RFK a rencontré Enrique Ruiz William le 17 novembre. Et il y avait également Artime ce jour là.
Ils devaient même se revoir le 21 ou 22 novembre.

Les liens entre les Kennedy et Artime sont documentés.
Il paraît invraisemblable de penser qu'ils n'étaient pas au courant du petit camp monté par Artime au Nicaragua (et ce n'était pas un camp de scout).

Et vu ce que cela coûtait, de même que la station JM/Wave à Miami, JFK et RFK devaient être au courant, même s'ils ont très certainement tout fait pour pouvoir le nier...



Artime était le choix de la CIA, Ruiz Williams celui de RFK...

Les camps d'Artime avaient été "externalisés" au Nicaragua. Bien que bénéficiant du soutien de la CIA (financement, armes, conseillers), ils 'agissait d'un deal "indépendant" entre Artime et Somoza, participant de la volonté de JFK de faire cesser toutes activités militaires à partir du territoire US.

Je crois qu'on voit là encore l'exemple de l'approche duale des Kennedy face à ce type de prblms: on occupe les plus excités (et on satisfait l'opinion réactionnaire US) en maintenant "à feu doux" un semblant d'activité militaire, tout en cherchant une voie intermédiaire: putsch interne, ou négociations, qui règlera le problème sans nécessité d'envoyer des soldats US...
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Monday, July 16, 2007 - 09:11 PM
On en revient donc à ce qui était dit au départ:

Quote
Je ne vois pas en quoi elles pourraient, en quelque manière, être gênantes pour JFK


On parlait des tentatives d'assassinat.
On peut discuter à l'infini, il reste que:

Quote
Je crois qu'on voit là encore l'exemple de l'approche duale des Kennedy face à ce type de prblms: on occupe les plus excités (et on satisfait l'opinion réactionnaire US) en maintenant "à feu doux" un semblant d'activité militaire, tout en cherchant une voie intermédiaire: putsch interne, ou négociations, qui règlera le problème sans nécessité d'envoyer des soldats US...


Cela n'était pas bon pour l'image, que RFK avait des choses à cacher sur ses activités...
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Tuesday, January 15, 2008 - 02:07 PM
Je ne dirais qu'une seule chose le rapport Warren est plein de doute, et je pense qu'il a été fabriquer de toutes pièces avec les aides des officiels pour qu'il soit crédible.

Et que le président Lyndon Baines Johnson en a bien profiter pour sa réelection de 1964.

JDA
     

oswaldiste
Date d'inscription: May 28, 2007
Dernière visiteSep 28, 2012
Messages: 520
Rang: passionné

Tuesday, January 15, 2008 - 02:26 PM
"Fabriquer"? je ne suis pas sur.
Enquête orientée? Ca c'est déjà plus le cas...

Quand à Johnson, c'est lui qui a demandé (exigé) que le rapport sorte avant les élections, pour rassurer l'opinion américaine.
En clair, il s'en fouttait que l'enquête ne soit pas fini, il en avait besoin pour son élection (pas sa réelection ;-) ) en 64.
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Wednesday, January 16, 2008 - 08:42 AM
oswaldiste
"Fabriquer"? je ne suis pas sur.
Enquête orientée? Ca c'est déjà plus le cas...

Ah oui, c'est vrai autant pour moi, je me suis tromper.

Quand à Johnson, c'est lui qui a demandé (exigé) que le
rapport sorte avant les élections, pour rassurer l'opinion américaine.
En clair, il s'en fouttait que l'enquête ne soit pas fini, il en avait besoin pour son élection (pas sa réelection ;-) ) en 64.


Oui, c'est vrai, je me suis encore tromper.

JDA
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Saturday, January 19, 2008 - 10:35 AM
Je ne voulais pas dire fabriquer, mais faire dire aux témoins ce qu'ils n'ont pas vu.

Ce que la Commission Warren voulait bien entendre et laisser route vers la victoire à l'election de 1964 à Lyndon Baines Johnson.

Il était chez lui au Texas ne l'oublions pas que tout le monde le connaissait surement, donc on pouvait aussi l'accuser mais il y a beaucoup de preuves de l'implication de Lyndon Baines Johnson dans le crime de Dallas.

Pour ma part, la Commission Warren n'est que des témoignages écrite à l'avance, et aider avec les services officiels.

Voilà mon point de vue là-dessus.

JDA
     

morcabed
Date d'inscription: May 24, 2007
Dernière visiteMay 11, 2008
Messages: 58
Rang: intéressé

Saturday, January 19, 2008 - 09:13 PM
JAMESDAVISADAMS
Je ne voulais pas dire fabriquer, mais faire dire aux témoins ce qu'ils n'ont pas vu.

Ce que la Commission Warren voulait bien entendre et laisser route vers la victoire à l'election de 1964 à Lyndon Baines Johnson.

Il était chez lui au Texas ne l'oublions pas que tout le monde le connaissait surement, donc on pouvait aussi l'accuser mais il y a beaucoup de preuves de l'implication de Lyndon Baines Johnson dans le crime de Dallas.

Pour ma part, la Commission Warren n'est que des témoignages écrite à l'avance, et aider avec les services officiels.

Voilà mon point de vue là-dessus.

JDA


Et par pure curiosité , quelle sont ces preuves ?
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Sunday, January 20, 2008 - 12:08 AM
Pour moi, le vice-président voulait à tout prix devenir président il n'y avait qu'une seule solution abattre le président pour prendre sa place.

Moi en tous cas j'étais abassourdie que Lyndon Baines Johnson était rapidement président.

Et il ne faut pas oublier que Malcom Everret Wallace était à Dallas, une photographie le montre sur le lieu de Dealey Plaza. Il travaillait pour LBJ.

C'est vrai que ça ne fait pas de lui un commenditaire mais plutot je pense qu'ils se sont fait manipulés tous les deux.

Voilà les preuves.

JDA

     

fractale
Date d'inscription: May 29, 2007
Dernière visiteSep 11, 2012
Messages: 614
Rang: passionné

Sunday, January 20, 2008 - 11:43 AM
jamesdavisadams
Et il ne faut pas oublier que Malcom Everret Wallace était à Dallas, une photographie le montre sur le lieu de Dealey Plaza. ]


Je veux bien être conciliante , mais faut pas abuser .
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Sunday, January 20, 2008 - 11:45 AM
Oui, je comprends, mais je ne veux pas abuser ce sont des dires qu'ils ont été dites, je ne redis ce qui a été dit c'est tout.

JDA
     

morcabed
Date d'inscription: May 24, 2007
Dernière visiteMay 11, 2008
Messages: 58
Rang: intéressé

Sunday, January 20, 2008 - 03:27 PM
JAMESDAVISADAMS
Pour moi, le vice-président voulait à tout prix devenir président il n'y avait qu'une seule solution abattre le président pour prendre sa place.

Moi en tous cas j'étais abassourdie que Lyndon Baines Johnson était rapidement président.

Et il ne faut pas oublier que Malcom Everret Wallace était à Dallas, une photographie le montre sur le lieu de Dealey Plaza. Il travaillait pour LBJ.

C'est vrai que ça ne fait pas de lui un commenditaire mais plutot je pense qu'ils se sont fait manipulés tous les deux.

Voilà les preuves.

JDA



Non non , ce ne sont pas des preuves ça , c'est ton avis personnel , en aucun cas des preuves .
Désolé hein .
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Sunday, January 20, 2008 - 04:32 PM
Non, ce n'est pas mon avis perso, c'est les dires de Billies Sol Estes dans le bouquin de William Reymond:

"JFK, le dernier témoin".

Donc je n'invente rien, mais là c'est un autre débat.

JDA
     

morcabed
Date d'inscription: May 24, 2007
Dernière visiteMay 11, 2008
Messages: 58
Rang: intéressé

Sunday, January 20, 2008 - 05:59 PM
JAMESDAVISADAMS
Non, ce n'est pas mon avis perso, c'est les dires de Billies Sol Estes dans le bouquin de William Reymond:

"JFK, le dernier témoin".

Donc je n'invente rien, mais là c'est un autre débat.

JDA


Ok mais si tu prend cette thèse , c'est que tu la défends non ?
Sinon tu aurais pu citer la WR , ou n'importe quel autre thèse sortie de n'importe quel bouquin ?
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Sunday, January 20, 2008 - 06:05 PM
En passant, Wallace, comme tout le monde, n'avait pas don d'ubiquïté. Laisser une empreinte au sixth floor est assez peu compatible avec sa présence sur Dealey Plaza au moment de la fusillade.
Quand bien même un cliché (perso je n'en ai jamais vu) le montrerait sur Dealey Plaza, ceci ne constitue pas en soi une preuve à charge mais simplement une indication.
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Tuesday, January 22, 2008 - 08:42 AM
quote de morcabed:
Ok mais si tu prend cette thèse , c'est que tu la défends non ?

Non je ne la défends pas, je la laisse pour les autres.

Sinon tu aurais pu citer la WR , ou n'importe quel autre thèse sortie de n'importe quel bouquin ?

Tout à fait.


JDA
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Tuesday, January 22, 2008 - 08:43 AM
Pierre.Nau
En passant, Wallace, comme tout le monde, n'avait pas don d'ubiquïté. Laisser une empreinte au sixth floor est assez peu compatible avec sa présence sur Dealey Plaza au moment de la fusillade.
Quand bien même un cliché (perso je n'en ai jamais vu) le montrerait sur Dealey Plaza, ceci ne constitue pas en soi une preuve à charge mais simplement une indication.


Oui tout à fait.

JDA
     

Firewire
Date d'inscription: Jan 14, 2008
Dernière visiteFeb 07, 2008
Messages: 16
Rang: newbie

Monday, January 28, 2008 - 09:30 PM
Quote
Quand bien même un cliché (perso je n'en ai jamais vu) le montrerait sur Dealey Plaza


Idem. Je pense que c'est une erreur de la part de JDA. Ou alors JDA donnez vos sources.


Quote
Pour moi, le vice-président voulait à tout prix devenir président il n'y avait qu'une seule solution abattre le président pour prendre sa place.


Démontrez-le !!!
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Tuesday, January 29, 2008 - 11:55 AM
voici le lien où se trouve la photo, cliquer sur la photo de Mac Wallace:

http://home.sca…asination.html

Que je démontre que le vice-président LBJ voulait à tout prix devenir président ?

Pour ma part, c'est tout à fait évident que des gens du Texas le voulaient dans le bureau d'ovale, et qu'ils feront tout pour y arriver à le mettre.
Ensuite pour qu'il efface toutes les preuves pour y arriver à sa demande à son fidel ami Cliff Carter de s'en charger avec son homme de main Mac Wallace.

JDA
     

fractale
Date d'inscription: May 29, 2007
Dernière visiteSep 11, 2012
Messages: 614
Rang: passionné

Tuesday, January 29, 2008 - 01:19 PM
jamesdavisadams
voici le lien où se trouve la photo, cliquer sur la photo de Mac Wallace:

http://home.sca...ination.html


Hum !!!!Où ça ?
jamesdavisadams

Que je démontre que le vice-président LBJ voulait à tout prix devenir président ?

Pour ma part, c'est tout à fait évident que des gens du Texas le voulaient dans le bureau d'ovale, et qu'ils feront tout pour y arriver à le mettre.
Ensuite pour qu'il efface toutes les preuves pour y arriver à sa demande à son fidel ami Cliff Carter de s'en charger avec son homme de main Mac Wallace.

Petite question . Est-ce une traduction d'un texte écrit dans une autre langue ?



modifié par : Fractale, 29 Jan 2008 - 14:20
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Tuesday, January 29, 2008 - 01:22 PM
Eh ben sur sa photo et on y voit lui dessus, c'est ce qui a été préciser bien entendu.

JDA
     

fractale
Date d'inscription: May 29, 2007
Dernière visiteSep 11, 2012
Messages: 614
Rang: passionné

Tuesday, January 29, 2008 - 03:17 PM
Il doit me manquer des neurones !
jamesdavisadams
Eh ben sur sa photo et on y voit lui dessus, c'est ce qui a été préciser bien entendu.


sur quelle photo , quand où comment ? Wallace sur DP ? Montrez la photo ...GRRRRRRRRRRRRRrrrrrrrrrrrrrr vous êtes bouché ou quoi , montrez nous la photo où l'on voit Wallace sur DP .
     

pierre.nau
Date d'inscription: Dec 13, 2015
Dernière visiteAug 30, 2019
Messages: 871
Rang: passionné

Tuesday, January 29, 2008 - 07:07 PM
fractale
Montrez la photo ...GRRRRRRRRRRRRRrrrrrrrrrrrrrr vous êtes bouché ou quoi

C'est plus fort que vous, vous ne pouvez pas vous en empêcher. :roll:
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Thursday, January 31, 2008 - 11:24 PM
La photo de Wallace se trouve juste a coté des phrases écrites par l'auteur en cliclan sur la photo de Mac Wallace vous aurez la réponse ;-)

Oui malheureusement je suis sourd, comment avez-vous devinez :lol:

JDA
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Thursday, January 31, 2008 - 11:27 PM
Quote

Petite question . Est-ce une traduction d'un texte écrit dans une autre langue ?


Non pas du tout ça vient de moi, pourquoi ?

JDA
     

carboxx
Date d'inscription: Mar 29, 2008
Dernière visiteOct 12, 2011
Messages: 264
Rang: accroc

Sunday, July 06, 2008 - 10:51 PM
JAMESDAVISADAMS
Pour moi, le vice-président voulait à tout prix devenir président il n'y avait qu'une seule solution abattre le président pour prendre sa place.

Moi en tous cas j'étais abassourdie que Lyndon Baines Johnson était rapidement président.

Et il ne faut pas oublier que Malcom Everret Wallace était à Dallas, une photographie le montre sur le lieu de Dealey Plaza. Il travaillait pour LBJ.

C'est vrai que ça ne fait pas de lui un commenditaire mais plutot je pense qu'ils se sont fait manipulés tous les deux.

Voilà les preuves.

JDA




Je ne crois pas que LBJ voulait à tout prix devenir président au point de faire assassiner JFK...

Je veux bien croire que la position de vice-président n'était pas très gratifiante pour quelqu'un qui rêvait de réaliser des grandes choses et que les Kennedy n'ont rien fait pour utiliser les talents de politicien expérimenté de Johnson, de peur que le V-P fasse ombrage au président, mais Johnson en assurant l'interim n'était assuré du poste de la présidence jusqu'au 20 janvier 1965...

Pour Johnson, assurer l'interim de JFK s'est finalement avéré une chose plutôt éprouvante, et à l'été 64, à la convention démocrate d'Atlantic City rien n'était vraiment certain pour LBJ, il avait même préparer un discours de démission au cas où la convention aurait voulu lui imposer Robert F Kennedy comme vice-président... Les deux hommes se vouaient un mutuel mépris...


Fin mars 1968, 15 jours après que RFK eut annoncé son intention de briguer l'investiture démocrate à la présidence contre Johnson, ce dernier annoncera son intention de ne pas présenter sa candidature à la convention de Chicago de 1968...

Pas particulièrement le comportement de quelqu'un qui s'accroche au pouvoir...
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Friday, July 15, 2011 - 01:44 PM
Oui tout à fait, je vois. Mais sa m'a quand même surpris s'est tout que le vice-président LBJ devient vite fait président. Bon je ne vais pas me répèter mais je pense que dans l'assassinat de JFK il est vraiment pour quelque chose. Sinon Billies Sol Estes ment mais pourqu'elle raison alors ?

Pour la photo de Mac Wallace sur le Dealey Plaza, je la chercherai mais j'espère que ce n'est pas une cause perdue !!!


Mano-B alias JDA
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Friday, July 15, 2011 - 01:57 PM
http://www.spar…FKwallaceM.htm

Cliquez dessus vous comprendrez enfin d'après ce que la photo montre.
     

Mano-B
Date d'inscription: Jan 09, 2008
Dernière visiteFeb 10, 2012
Messages: 122
Rang: assidu

Friday, July 15, 2011 - 01:59 PM
Je me suis trompé cliquez sur le lien suivant sur Mac Wallace:

http://users.sk…asination.html
     

brigitted
Date d'inscription: Mar 04, 2009
Dernière visiteAug 15, 2012
Messages: 1
Rang: newbie

Wednesday, August 15, 2012 - 04:29 PM
Il n'est guére étonnant que 70 % n'adhérent pas aux conclusions du rapport Warren vu qu ceux qui l'ont écrit n'y adhéraient pas non plus . Alors que le rapport (rédigé par Allen Dulles) était sur le point d'êter publié , Warren ( qui doit le signer) l'a lu et a déclaré : " nous ne pouvons publier cela " réponse de Dulles : " ne vous inquiétez pas personne n'a plus le temps de lire de nos jours, ils liront certains passages"....
On NE PEUT PAS ETRE PLUS ROYALISTE QUE LE ROI dit on apparemment si puisqu'on continue d'en parler de ce rapport.