JFK

Questions on the assassination

Choose a language

Preferred language
English French

Pictures

Galerie

Issue: Carolyn WALTHER

Created: Tuesday, June 26, 2007 - 12:46 PM

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Mise en ligne ce jour du témoignage de Carolyn WALTHER

Le témoignage de Carolyn Walther est intéressant pour les observations qu'elle a pu faire au niveau du TSBD juste avant le passage du cortège.
Curieusement, elle n'a pas été entendu par la Commission Warren. Posner ne manque pas non plus de tourner son témoignage en dérision, arguant le fait que l'assassin n'aurait jamais pris le risque d'exposer ainsi son fusil.
Etonnant pour quelqu'un qui met en avant le témoignage de Brennan pour justifier sa thèse et qui fait mention également d'un canon débouchant au-delà de l'armature de la fenêtre. Comme Amos Euins également d'ailleurs.
Mémoire sélective quand tu nous tiens...

oswaldiste
Registered: May 28, 2007
Last Visit: Sep 28, 2012
Postings: 520
Rank: passionné

Thursday, June 21, 2007 - 10:08 AM
Il existe plusieurs éléments troublants dans sa déposition:
- elle est sure qu'il n'était pas au "sixth floor". MAis bon on peut lui pardonner de ne pas avoir compter les étages ou de se tromper...
- elle a vu un homme debout par la fenêtre. Ce point m'a toujours intrigué, car elle pouvait tout voir sauf sa tête. J'en déduis donc que c'était passe partout ou tatou de l'île fantastique. En effet, les partisans du complot ont bien mis en avant qu'un homme debout, ça ne collait pas. Ils se sont même acharnés sur Brennan à ce sujet...
- Elle voit donc un homme avec un fusil et un autre homme. C'est pas mal quand même, quand on considère que c'est (ce sont) les assassins du président. Et bah madame Walther, discrète comme tout, n'en parle pas à sa collègue venue avec elle (en tout cas, elle n'en parle pas...).

Bref, c'est pas très clair tout ça...
L'idéal, ça aurait été que la commission Warren l'interroge, elle et Springer.
Malheureusement, ça n'a pas été le cas... (et bing, encore un reproche qu'on peut rajouter à la longue liste des griefs pour la CW!!!)
     

fractale
Registered: May 29, 2007
Last Visit: Sep 11, 2012
Postings: 614
Rank: passionné

Thursday, June 21, 2007 - 11:57 AM
oswaldiste
- Elle voit donc un homme avec un fusil et un autre homme. C'est pas mal quand même, quand on considère que c'est (ce sont) les assassins du président. Et bah madame Walther, discrète comme tout, n'en parle pas à sa collègue venue avec elle (en tout cas, elle n'en parle pas...).

Hum .!! J'aime bien le (quand on considère) !! Mr Oswaldiste pris en flagrant délit de manipulation ! :-P : J'aime bien aussi "les" , donc Mr Oswaldiste considère-t-il qu'il y plusieurs tireurs ?
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Friday, June 22, 2007 - 10:37 AM
oswaldiste
Et bah madame Walther, discrète comme tout, n'en parle pas à sa collègue venue avec elle (en tout cas, elle n'en parle pas...).

Je crois lire maître Posner ;-)
     

oswaldiste
Registered: May 28, 2007
Last Visit: Sep 28, 2012
Postings: 520
Rank: passionné

Friday, June 22, 2007 - 11:00 AM
Ce que je constate, c'est que le traitement réservé à Brennan est très pointu et la moindre erreur fait de lui un témoin bon à jeter à la poubelle.

Alors que pour les témoins qui appuient la thèse d'un complot, là par contre, le traitement est toujours différent (je parle en général) et les erreurs sont pardonnées au profit de détails...

Prenons un autre exemple (toujours avec ce pauvre Brennan): il était au pieds de l'immeuble, il était presbyte (donc pas de souci de vision sauf pourl ire) mais il est bien entendu impossible qu'il ait pu voir ce qu'il prétend avoir vu.
Par contre Carr, situé à 200 mètre de là, lui il a pu voir tous les détails...

La différence dans le traitement des témoins est valable pour Posner, les LNs mais aussi pour les CTs.
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Friday, June 22, 2007 - 01:21 PM
oswaldiste
Ce que je constate, c'est que le traitement réservé à Brennan est très pointu et la moindre erreur fait de lui un témoin bon à jeter à la poubelle.

Pas en ce qui me concerne en tout cas. Comme tu pourras le constater dans mon ouvrage, je réhabilite meme Brennan. En prenant sa place, j'ai pu constater par moi-même qu'il est tout à fait possible qu'il ait vu ce qu'il dit avoir constater le 22 novembre 1963. Au moment où j'ai pris sa place, le 19 novembre 2003 à 12h30, la météo était idebntique de même que la dureté de l'éclairage.
Malgré tout, il est tout à fait possible de voir quelqu'un au cinquième étage (Sixth floor).
La confrontation avec les lieux est édifiante et saisissante. L'immeuble qui abritait le TSBD en 1963 est bien plus petit que ne le suggèrent les photos.

Que Brennan ai vu ce que Euins et Underwood déclarent eux-mêmes avoir vu ne constitue pas un problème pour moi.

C'est plus le personnage qui me dérange et sa gestion de l'évènement peu après. Pourquoi ne pas avoir déclaré tout de suite avoir vu Oswald et avoir attendu pour de prétendu raisons de sécurité qui auraient pu être avancées par bien d'autres témoins qui ont reconnu Oswald et qui n'ont pas été abattus pour autant par une quelconque main vengeresse.

Je ne parlerai pas de son manuscrit si ce n'est pour mentionner à quel point son hypertrophie du moi transparet et peut expliquer son comportement après l'évènement.

oswaldiste
La différence dans le traitement des témoins est valable pour Posner, les LNs mais aussi pour les CTs.

Tout à fait d'accord. Nul n'a le monopole de la mauvaise foi.
     

oswaldiste
Registered: May 28, 2007
Last Visit: Sep 28, 2012
Postings: 520
Rank: passionné

Friday, June 22, 2007 - 03:10 PM
Le fait qu'elle se plante d'étage, ce n'est à mon sens pas important. Ce sont des choses qui arrivent, elle n'était pas censé compter les étages et même s'elle dit que ce n'était en tout cas pas au 5ème, n'est pas forcément discriminant. C'est, pour moi, une chose qui fait partie des erreurs qui peuvent se produire dans un témoignage.

Le fait qu'elle ait vu le torse de l'homme mais pas sa tête en raison de la fenêtre est plus génant: je vous laisse vous reporter aux attaques sur Brennan qui prouvent bien que si la personne était debout, on n'aurait pas pu voir son torse ;-) . Mais finalement, Walther a peut être fait la même erreur que Brennan: il était peut être assis aussi.

Tu précises aussi (dans le fil consacré au sac en papier je crois) le côté exigüe du sniper nest. Entre la pile de carton qui soutenait l'arme et Oswald, y avait il vraiment de la place pour une autre personne? n'aurait elle pas été un à l'étroit? et surtout un peu coincée pour sortir? Quel intérêt de se mettre là?

Tous ces points m'amènent à douter de la présence d'une autre personne. Mais en fait, à titre personnel, ce qui me dérange dans la déclaration de Walther c'est bien le fait que Springer n'était pas au courant de ce qu'elle avait vu. Je n'arrive pas à comprendre comment elle aurait pu ne pas parler de tout ça à Springer!
Et Springer précise clairement que Walther ne lui a parlé de rien!
C'est ce point qui me dérange...

Cela dit, il aurait été mieux qu'elles soient toutes les deux interrogés pour qu'on puisse en savoir plus...
     

fractale
Registered: May 29, 2007
Last Visit: Sep 11, 2012
Postings: 614
Rank: passionné

Friday, June 22, 2007 - 06:25 PM
oswaldiste
Le fait qu'elle ait vu le torse de l'homme mais pas sa tête en raison de la fenêtre est plus génant:

Pourquoi ? le plancher est très prés du bord de la fenêtre .Un homme peût être à genoux , laisser apparaitre son torse par la fenêtre ouverte , et sa tête est masquée par le haut de la fenêtre . Voir les photos , de la reconstitution , de la position des deux témoins qui étaient à l'étage en dessous . CE 486 ou CE489 .Vol 17

oswaldiste
Tous ces points m'amènent à douter de la présence d'une autre personne.

Donc exit l'affaire Wallace ?
     

oswaldiste
Registered: May 28, 2007
Last Visit: Sep 28, 2012
Postings: 520
Rank: passionné

Friday, June 22, 2007 - 09:55 PM
Fractale
Pourquoi ? le plancher est très prés du bord de la fenêtre .Un homme peût être à genoux , laisser apparaitre son torse par la fenêtre ouverte , et sa tête est masquée par le haut de la fenêtre . Voir les photos , de la reconstitution , de la position des deux témoins qui étaient à l'étage en dessous . CE 486 ou CE489 .Vol 17

Oui mais elle précise aussi que l'homme était debout.
Mais effectivement, il pouvait être à genoux.
Mais si on accepte cette erreur de sa part, il faut en faire autant pour Brennan (comme Pierre l'a fait).

Fractale
Donc exit l'affaire Wallace ?

Pour moi oui et pas que pour cela. Mais cela n'engage que moi. En effet, je reconnais volontier que le dossier n'étant pas suffisamment béton, on puisse croire à la présence d'un autre homme.
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Saturday, June 23, 2007 - 09:18 PM
oswaliste
Tous ces points m'amènent à douter de la présence d'une autre personne. Mais en fait, à titre personnel, ce qui me dérange dans la déclaration de Walther c'est bien le fait que Springer n'était pas au courant de ce qu'elle avait vu. Je n'arrive pas à comprendre comment elle aurait pu ne pas parler de tout ça à Springer!
Et Springer précise clairement que Walther ne lui a parlé de rien!
C'est ce point qui me dérange...

Ce qui est tout de même incroyable c'est que l'on puisse douter de la sincérité de Whalter, comme l'a également fait Posner parce que çà l'arrangeait, par ce qu'elle n'en a pas parlé à Springer.
Faut-il qu'un témoin en fasse profiter ses voisins pour être crédible??
Peut-être était-elle en état de choc, comme bon nombre d'autres témoins. Peut-être n'avait-elle pas envie ou ne pouvait pas parler. En tout cas je le comprends trés bien.

oswaliste
Oui mais elle précise aussi que l'homme était debout.
Mais effectivement, il pouvait être à genoux.

En se rendant sur place, on se rend rapidement compte que l'angle de vue permet de faire ce genre d'observation.
Il n'est pas impossible de voir un homme debout à condition que celui-ci soit en léger retrait par rapport au bord de la fenêtre. C'est plus difficile de l'endroit où se trouvait Brennan mais tout devient plus facile dés que l'on s'approche du bord du trottoir, à environ 2,5 m plus prés du TSBD.
     

oswaldiste
Registered: May 28, 2007
Last Visit: Sep 28, 2012
Postings: 520
Rank: passionné

Sunday, June 24, 2007 - 07:57 PM
Pierre.Nau
Faut-il qu'un témoin en fasse profiter ses voisins pour être crédible??
Peut-être était-elle en état de choc, comme bon nombre d'autres témoins. Peut-être n'avait-elle pas envie ou ne pouvait pas parler. En tout cas je le comprends trés bien.

C'est pour cela que je mettais "à titre personnel".
Comme tu le dis, elle était peut être en état de choc, ou elle a préféré ne pas parler...
Pour avoir plus de certitudes, il aurait fallu un interrogatoire (ou un compte rendu d'interrogatoire) plus complet... et donc qu'elle passe devant la commission Warren.
Mais ils ne l'ont pas fait, ni pour Walther, ni pour Springer... ni pour beaucoup d'autres!

Pierre.Nau
En se rendant sur place, on se rend rapidement compte que l'angle de vue permet de faire ce genre d'observation.
Il n'est pas impossible de voir un homme debout à condition que celui-ci soit en léger retrait par rapport au bord de la fenêtre. C'est plus difficile de l'endroit où se trouvait Brennan mais tout devient plus facile dés que l'on s'approche du bord du trottoir, à environ 2,5 m plus prés du TSBD.

Tes interventions sont toujours intéressantes car tu es allé sur DP, et il semblerait que tu y sois allé avec pas mal de vérification en tête que tu voulais faire sur place. Du coup, tes remarques sont enrichissantes et nous évitent de nous perdre en hypothèses.

Cela dit, "Légèrement en retrait", est-ce que c'était vraiment possible dans le sniper's nest? Car c'était assez étroit quand même?
Il aurait été intéressant de faire un plan du snipe's nest, aux dimensions, avec tous les cartons. Ca permettrait peut être de conclure que la présence d'un autre individu paraît plutôt difficile compte tenu des dimensions.
On ne peut que regretter que la CW ait préféré ignorer les témoins plutôt que d'essayer de comprendre et d'analyser...
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Monday, June 25, 2007 - 02:30 PM
oswaldiste
Cela dit, "Légèrement en retrait", est-ce que c'était vraiment possible dans le sniper's nest? Car c'était assez étroit quand même?

Oui, à condition que l'individu se tienne debout, le dos contre le mur de carton. C'est ma conviction, faite à partir de la reconstitution existante au Sixth floor museum.
Malheureusement, une enceinte en plexiglas interdisant l'accés à la fenêtre et aux cartons, il n'est pas possible de faire une mesure précise, à l'aide de son mètre perso. Sorry!
     

fractale
Registered: May 29, 2007
Last Visit: Sep 11, 2012
Postings: 614
Rank: passionné

Monday, June 25, 2007 - 06:12 PM
Oui, mais , car il y a toujours un mais ! Il serait sorti par où le deuxième homme ?
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Monday, June 25, 2007 - 08:51 PM
Fractale
Oui, mais , car il y a toujours un mais ! Il serait sorti par où le deuxième homme ?

Mais par le même chemin qu'Oswald, en décalé et aprés.
Pour les détails, se reporter au chapitre "Scénario" de JFK retour sur l'assassinat.

Oswald ne fut pas le seul à emprunter les escaliers, sans pour autant se faire remarquer par la police.
Enfin il faut garder en mémoire que le TSBD n'a été bouclé que trés tard, prés dun quart d'heure après les coups de feu, ce qui laissait le champ libre.

Comme de surcroît, Baker (le premier policier) et Truly ont gagné le dernier étage directement, après la rencontre avec Oswald, il suffisait de rester dans l'un des étages, à l'abri un court instant, pour éviter toute mauvaise rencontre. Le bruit qu'ils faisaient en montant était suffisant pour aller se planquer à l'intérieur d'un étage ou d'une pièce et ressortir aprés.

Une fois Baker et Truly passé, il suffisait de descendre et de sortir par la porte de derrière ou de devant, au choix.

Au passage, c'est exactement ce qu'a fait Oswald. Sans la vitre sur la porte, Baker ne l'aurait pas vu et son regard n'aurait même pas été attiré par la porte.
     

fractale
Registered: May 29, 2007
Last Visit: Sep 11, 2012
Postings: 614
Rank: passionné

Monday, June 25, 2007 - 09:11 PM
Wallace le retour !!!!!!
Un tireur + Oswald qui passe le chiffon (mal !) ..tout cela me plait !
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Monday, June 25, 2007 - 10:09 PM
Fractale
Wallace le retour !!!!!!
Un tireur + Oswald qui passe le chiffon (mal !) ..tout cela me plait !

Attention, je n'ai pas dit qu'Oswald n'était pas le tireur.
     

oswaldiste
Registered: May 28, 2007
Last Visit: Sep 28, 2012
Postings: 520
Rank: passionné

Monday, June 25, 2007 - 11:27 PM
Pierre.Nau
Une fois Baker et Truly passé, il suffisait de descendre et de sortir par la porte de derrière ou de devant, au choix.

La porte de devant, éventuellement, mais la porte de derrière était surveillée, très rapidement après les tirs.

Etant donné la panique au moment des tirs, c'est éventuellement envisageable qu'une personne ait pu sortir par devant (en partant de l'hypothèse qu'il ait fait le bon choix en passant par devant).
Après, il faut tout de même expliquer comment une personne a pu rentrer sans se faire voir...
     

pierre.nau
Registered: Dec 13, 2015
Last Visit: Sep 27, 2019
Postings: 871
Rank: passionné

Tuesday, June 26, 2007 - 12:46 PM
oswaldiste
La porte de devant, éventuellement, mais la porte de derrière était surveillée, très rapidement après les tirs.

Pas si rapidement que çà, puisque Vickie Adams a pu sortir par là, de même que Loveledy de retour aprés son escapade du côté de la voie ferrée.

oswaldiste
Etant donné la panique au moment des tirs, c'est éventuellement envisageable qu'une personne ait pu sortir par devant (en partant de l'hypothèse qu'il ait fait le bon choix en passant par devant).

Ben oui! Comme Oswald par exemple, à en croire la version officielle.

oswaldiste
Après, il faut tout de même expliquer comment une personne a pu rentrer sans se faire voir...

Avec les allées et venues des ouvriers chargés du remplacement du parquet, ça me semble pas insurmontable. Surtout si la personne n'est pas étrangère aux autres.
J'explique tout çà dans mon livre.